Prévention

Une prise de sang à effectuer dès le projet de conception et/ou en début de grossesse permettra de déterminer si vous faites partie des femmes immunisées ou non contre la toxoplasmose.
Cette prise de sang est préconisée par votre gynécologue lors d’un rendez-vous où vous lui évoquez votre projet de grossesse ou à défaut, du 1er rendez-vous que vous prendrez une fois le test de grossesse positif.
Il est important d’effectuer cet examen dès que possible car si vous n’êtes pas immunisée, vous devez prendre des précautions particulières pendant votre grossesse.

Le Petit conseil…
N’écoutez pas ceux qui vous disent que vous en faites trop!
Souvent sans malveillance, voir pour vous rassurer sur le fait que « ça vaaa….Faut pas rentrer dans la parano sinon tu vis plus… » , etc, certaines personnes vous feront douter de la légitimité de prendre toutes ces précautions. Ces réactions, qu’elles  marquent l’amusement, l’incompréhension, l’agacement ou la moquerie peuvent jalonner toute votre grossesse: au cours d’un dîner chez des amis, une collègue non immunisée pendant sa grossesse qu’ « a pas fait tant de chichis » et à qui il n’est rien arrivé pour autant….ou même de votre cher et tendre! Ne vous laissez pas déstabiliser. Il est compliqué de se protéger de la toxoplasmose et personne n’a le droit de vous reprocher de prendre « trop » de précautions. Ne vous censurez pas sur les mesures que vous souhaitez prendre. Vous êtes maître à bord pour protéger votre bébé!

EFFECTUER UNE PRISE DE SANG MENSUELLE
Ce dépistage est obligatoire en France depuis la fin des années 70. Cette sérologie mensuelle permet de pister une éventuelle séroconversion durant la grossesse. Elle est à effectuer chaque mois jusqu’à l’accouchement ainsi que le mois qui suit celui-ci.
Il est important de bien prendre rendez-vous tous les mois pour effectuer ce contrôle et de ne pas trop espacer les prises de sang afin de prendre rapidement les mesures nécessaires en cas de séroconversion. Le délai de transmission du parasite de la mère au foetus est estimé entre 4 et 8 semaines. Faites votre bilan toutes les 4 semaines pour bien recouvrir la période de risque.

SUIVRE CERTAINES RÈGLES D’HYGIÈNE
Pour éviter la contraction de ce parasite qui peut contaminer l’eau, la terre, les fruits, les légumes et les herbivores, il faut prendre ses dispositions face aux différentes sources de contamination potentielles pour l’humain.

1- L’ingestion de viande contenant des kystes contaminants

Mesures à prendre:
Pour détruire ce qu’on appelle les oocystes, il faut:
- surgeler la viande à une température inférieure à – 18 °C
- cuire la viande jusqu’à l’obtension d’une couleur extérieure dorée voir marron et d’un cœur de viande rose pâle tirant sur le beige. Soit, pour celles et ceux qui aiment la précision: une température minimum de 68°C.
ATTENTION AUX IDÉES FAUSSES!!
La cuisson au micro-ondes est inefficace.
La consommation de poisson n’est pas à risque.
La consommation de lait de vache n’est pas à risque.

 

2- L’ingestion de fruits, légumes ou plantes aromatiques souillés par de la terre contenant le parasite.

Mesures à prendre:
- Laver très abondamment sous l’eau afin d’éliminer toute trace de terre.
- Préférer les consommer épluchés
– Préférer les consommer cuits que crus
- Éviter d’en consommer à l’extérieur (restaurants, cantines, amis…) car vous n’avez pas la main sur la préparation.
ATTENTION AUX IDÉES FAUSSES!!
Contrairement à la viande, la congélation des légumes ne permet pas la destruction complète des oocystes!!
L’utilisation de l’eau vinaigrée pour laver les fruits et les légumes ne constitue pas une garantie supplémentaire

 

3- Le contact trop rapproché avec un chat
En France, au moins 60% des chats ont ou auraient contracté par le passé la toxoplsamose. Mais pas la peine de faire piquer Minou dès l’annonce de la grossesse, la bactérie se transmet surtout via ses excréments.

Mesures à prendre:
- Faire nettoyer quotidiennement la litière par une tierce personne en rinçant à l’eau bouillante. Si vous n’avez pas la possibilité de déléguer cette tâche à un tiers, utilisez des gants, nettoyez abondamment vos mains (utilisez un gel anti-bactérien) et évitez de porter vos mains à votre bouche.
- Nourrir votre chat avec de la nourriture industrielle évitant les aliments contaminés.
ATTENTION AUX IDÉES FAUSSES!!
Les griffures de chats ne sont pas à risque
L’eau de Javel n’est pas plus efficace car le parasite lui résiste très bien

 

4- Les traces laissées sur les mains ou les ustensiles de cuisine

Mesures à prendre:
- Se laver les mains abondamment avant et après manipulation d’aliments
- Se laver les mains abondamment avant chaque repas
- Se laver les mains abondamment après avoir manipulé de la terre
- Nettoyer abondamment et à l’eau bouillante si possible les ustensiles de cuisine et les surfaces sur lesquelles vous avez préparer vos repas.
ATTENTION AUX IDÉES FAUSSES!!
Le parasite est très résistant à l’eau de Javel

 

 

Tableau récapitulatif des mesures d’hygiène pour la prévention de la toxoplasmose:
La Haute Autorité de santé propose un tableau récapitulatif des dispositions à prendre, classées par ordre de priorité. Il y a également d’autres recommandations à titre de précautions dont les risques ne sont pas tout à fait avérés ou très exceptionnels (cf. dernière ligne du tableau « Autres recommandations (relevant de la précaution) »:

recommandation-prevention-toxoplasmose-HAS